Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
carte le pendu oracle de marseille
Roue gauche chariot triomphe -oracle de Marseille

Le pendu

“On m’a dépendu mon pendu ! Il ne s’est pas dépendu tout seul !?”
—Louis de funès, Fantômas

Description

Comment est-il arrivé là ? La carte du Pendu est l’une des plus mystérieuses et énigmatiques du Tarot de Marseille. Elle représente un homme suspendu par un pied à une poutre, la tête en bas, les bras croisés dans le dos, parfois avec des pièces tombant de son dos. Cette posture semble être douloureuse et difficile à tenir, mais l’expression sur le visage du Pendu est sereine et calme. Dans l’oracle de Marseille, les bras sont détachés, le visage détendu, le pendu se livre en toute humilité. Contrairement au tarot de Marseille, ce pendu ne cache rien dans ses mains, et est dépourvu des métaux précieux qu’il pourrait avoir. Il ne nous regarde pas, les yeux sont bandés, il se regarde de l’intérieur. Après s’être débarrassé de ses bijoux qui n’ont de valeurs que celles que nous leur donnons, il s’apprête à faire la liaison avec un nouveau monde empreint de spiritualité. Le pendu est une posture de lien faisant un changement entre 2 mondes, où la vision, le prisme de notre regard évolue et change. Les arbres sans branches nous rappelle que ce qui était n’est plus, et que le changement fera de nouveaux pouces, donnant de nouveaux fruits. Les arbres coupés donnent naissance à une échelle. L’échelle sert à monter et à descendre entre 2 endroits qui ne sont accessibles que par cet outil. La corde à peine attachée au pied montre que cette situation est transitoire. Il est débraillé avec les yeux bandés, signe de sa vulnérabilité face à la vie et à ce qui l’entoure. Le Pendu est souvent interprété comme une carte de sacrifice et de renoncement. Il est prêt à tout laisser derrière lui pour atteindre un objectif plus élevé. La suspension est une représentation de la mort symbolique, de l’abandon de son ancienne vie pour une transformation spirituelle.

Le Pendu est également associé à la patience, la persévérance et la confiance. Il est capable de supporter la douleur et l’inconfort pour atteindre son but, même s’il doit attendre longtemps pour y arriver. Le Pendu peut être considéré comme un symbole de l’acceptation de sa propre vulnérabilité et de sa capacité à lâcher prise. Il est important de se libérer de ses propres limites et de ses peurs pour atteindre un niveau plus élevé de compréhension de soi et des autres. L’arcane du Pendu peut par ailleurs être interprété comme une invitation à voir les choses sous un angle différent. La position de la tête du Pendu lui permet de voir les choses d’une manière nouvelle et différente, il est donc capable de prendre du recul et de changer de perspective.

Le pendu s’est-il lui-même attaché ? Peut-il se détacher seul ? De nombreuses questions persistent ? Un autre point important est le vide sous lui. S’agit-il d’un accès vers un chemin, un endroit ? Et s’il y a un endroit, y a-t-il un envers ? Cet espace manquant est-il à combler ? Faut-il plonger dans cet espace ? Si on plonge, que se passe-t-il ? Ce qui est en haut est-il comme ce qui est en bas ? Finalement, la carte du Pendu nous rappelle que la vie est un voyage, avec ses hauts et ses bas. Nous devons être prêts à sacrifier nos vieilles habitudes et nos anciennes façons de penser pour progresser. La carte nous invite à la patience, à la confiance et à la réflexion pour atteindre nos objectifs les plus élevés.

Les Mots clés du pendu

Dépassement de soi

Incertitude

Oser

Confiant

Sacrifice

Renoncement

Quête spirituelle

Attachement

Plonger dans le vide

Persévérance

Acceptation

Changement de point de vue

Ouverture d’esprit

Ascension

Supporter la douleur

Progression

Ascenseur émotionnel

Vertige

Réflexion

ARACANE SUIVANTE OU PRECEDENTE

Je partage à mes amis cet arcane

Roue droite chariot triomphe -oracle de Marseille
message formulaire - oracle Marseille messager

Laissez votre commentaire
pour nourrir la communauté

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires